7 Mars 2016 - Chimie: la CFE-CGC estime que la négociation de mesures de sécurité arrive bien tard….

Dans la chimie, la Chambre Patronale (UIC) veut intégrer la notion de sureté, dès le mois prochain, dans l'accord santé-sécurité conclu à la suite des attentats qui ont eu lieu sur les sites chimiques, l'été dernier. Des mesures à prendre en particulier sur les sites Seveso.
La CFE-CGC est désolée que cette proposition d'accord arrive si tard, car de nombreuses entreprises de la chimie ont déjà mis en place les mesures en relation avec les préfectures et les forces de l'ordre locales : la fouille systématique des véhicules à l'entrée, la fermeture de grilles en dehors des heures de passage, le renforcement des contrôles aux entrées, la surveillance des colis en provenance de l'extérieur etc.
Des réunions paritaires ont déjà eu lieu sur ce sujet fin 2015, sans aboutir. A la vitesse où les partenaires sociaux de la branche chimie avancent, la CFE-CGC n'a pas l'impression d'être dans l'Etat d'urgence.

  • Apex
  • GROUPE WYV
  • AESIO rvb
  • NEW LOGO OCIRP
  • Logo apgis