28 Avril 2017 - Yves Rocher : la CFE-CGC est favorable à la signature d’un accord sur le télétravail

A la demande de la CFE-CGC , Yves Rocher a ouvert une négociation sur le télétravail, pour réguler les pratiques qui existent aujourd’hui et créer un cadre stable pour les salariés.
La CFE-CGC a intégré au dispositif tous les salariés en situation de handicap et ainsi que tous ceux qui sont des aidants familiaux dans cette négociation. Dans le cadre du bien- être au travail, elle estime que le télétravail permet d’avoir des moments un peu privilégiés favorisant l’efficacité.

La direction au début réticente à l’ouverture de cet accord, propose une demi-journée minimum par semaine et accepte que tous les salariés dans des situations particulières puissent avoir plus de temps en télétravail. La CFE-CGC a obtenu que les frais de déplacement domicile -travail soient maintenus pendant le télétravail. Elle est satisfaite que l’accord fixe la responsabilité de l'employeur en cas de problème ou d’accident du salarié. La CFE-CGC est favorable à la signature de cet accord .

 

 

  • Apex
  • INPC