11 Octobre 2013 - PLFSS 2014 : ATTENTION, RISQUE POUR NOTRE SANTE !

L'article 38 du PLFSS (Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale) 2014, vise à promouvoir la diffusion des médicaments biologiques similaires ou bio similaires.

Nous, salariés de l'Industrie Pharmaceutique, alertons les parlementaires, sur les conséquences qu'entraînerait cet article s'il était adopté :

 

- Un risque sur la santé :

La production des médicaments biologiques est complexe, car elle s'appuie sur des cellules ou des organismes vivants. En raison de la variabilité biologique de ces sources de production, certaines différences de fabrication peuvent impacter les propriétés cliniques des produits issus de ces processus. Ce texte, contribuerait donc à détériorer la sécurité sanitaire du médicament.

- Un risque sur l'emploi :

La production de médicaments biologiques représente plus de 10 000 emplois en France. La promotion des biosimilaires risquerait de conduire certains Laboratoires à copier les médicaments biologiques et à les produire hors de France, et notamment dans les pays émergents. Nos usines françaises perdraient donc des  volumes de production, engendrant ainsi la diminution de la rentabilité de nos sites industriels et la fragilisation de l'emploi. Dans un contexte de chômage accru, il est indispensable de mesurer les répercussions économiques et sociales que ces nouvelles dispositions entraineraient.

En conséquence, la CFE-CGC demande aux députés qu'un amendement soit déposé et voté, visant à supprimer cet article 38, et à conserver ainsi ce secteur stratégique dans notre pays, selon la volonté de notre Premier Ministre, qui l'a d'ailleurs rappelé le 5 juillet dernier, lors du Comité Stratégique de Filière des Industries de Santé.

 

 

 

  • Apex
  • INPC