25 Avril 2016 - Arc International: la CFE-CGC constate une croissance plus importante que prévue, mais des emplois toujours à la baisse.

Arc a finalement une croissance plus importante que ce qui était prévu pour 2016. Du coup, le groupe recherche des capitaux pour investir sur l'établissement d'Arques parallèlement à ceux de Russie et de Chine, notamment. Cet apport de capital doit s'effectuer par une recherche de fonds souverains.

Si les salariés sont rassurés en France sur la pérennité de leur site, de nombreuses transformations et réorganisations perturbent leur travail au quotidien.
Pour ce que est des NAO, la direction souhaite mettre en place cette année, uniquement une prime sur la performance, égale pour tous.

La CFE-CGC souligne qu'une partie des cadres n'a pas perçu de bonus depuis plusieurs années, et que l'an passé, seulement 15% d'entre eux ont eu une enveloppe " discrétionnaire". Elle attend avec intérêt l'arrivée des capitaux pour moderniser le site. La direction a par ailleurs annoncé, il y a quelques semaines, qu'en 2020, le site d'Arques emploierait 4000 salariés au lieu des 5200 aujourd'hui grâce à des non remplacements de départs en retraite.

  • Apex
  • INPC