16 septembre 2016 - Arkema: La CFE-CGC conteste le versant social de la cession d'activité à Calgon Carbon

Cet été, le groupe chimique français a cédé son activité "charbon actif et agents de filtration" à Calgon Carbon.

En France, quatre sites industriels sont concernés par cette opération ainsi qu’une partie du siège social. Le décompte vient d'être fait: prévue à fin 2016, cette cession d’1/3 du chiffre d’affaires actuel de CECA (activité charbons actifs du groupe Arkema) impactera plus de 300 salariés de CECA Arkema en France et en Italie dans les établissements de Parentis, Saint-Bauzile, Riom-ès-Montagnes et Abidos en France, Legnago et Foggia en Italie.

Consultée sur ce plan, la CFE-CGC a donné un avis défavorable au volet social et organisationnel de ce projet. Elle estime que la viabilité financière de la future CALGON sera fragile au vu de son taux d’endettement et que l’organisation de la future structure CHEVRON (qui s'occupera de quoi?) en France est très insuffisante, certaines fonctions étant sensées être assurées soit à distance de Belgique, soit en chargeant encore plus les usines (par exemple pour les fonctions support RH, Achats).

La CFE-CGC regrette l’absence d’engagement de la Direction sur la renégociation des accords sociaux, et sur le maintien par CALGON des « avantages acquis » des personnels, et elle déplore le risque de perte de compétences qualifiées sur les postes de fonctions centrales transférées automatiquement ou volontairement.

 

  • Apex
  • GROUPE WYV
  • AESIO rvb