20 Septembre 2016 - Dim : la CFE-CGC alerte sur l'impact des plans de départ à répétition.

A l'usine Dim d'Autun, les PSE se succèdent sous la forme de plans de départs volontaires; et ceux qui restent subissent les effets d'une profonde désorganisation du travail.
Cet été, la fin de la première partie d'un plan social annoncé en novembre 2015 s'est matérialisée par le départ de 80 salariés, une majorité en congés de fin de carrière, d'autres en projets professionnels ou formations.
Au second semestre 2017, la deuxième partie du plan social concernera 80 autres salariés, pour l'essentiel sous forme de départs volontaires. Le dispositif attendu repose sur un portage salarial de 4 ans et 9 mois, et une indemnité de 90% du dernier salaire comme congé de fin de carrière.
Au-delà du soulagement bien compréhensible de ceux qui partent, la CFE-CGC alerte sur l'appauvrissement de l'emploi, la perte de compétences, et le stress des 700 salariés qui restent, autant de facteurs de risques pour l'avenir de l'usine.

  • Apex
  • INPC