28 Septembre 2016 - Cargill : la CFE-CGC réclame un PSE plus favorable et la prise en charge des cotisations retraite des salariés en congé de reclassement.

Chez Cargill (886 salariés, répartis sur 8 sites industriels et commerciaux), le PSE annoncé au début de l'été concernait 22 postes. Depuis cette annonce, le nombre de postes du PSE est ramené à quinze, car sept salariés sur les 22 concernés ont démissionné.
Les réunions de négociation entre la direction et la CFE-CGC ont abouti à un projet patronal unilatéral d’accord financier et social.
La CFE-CGC considère que les conditions de départ proposées sont insuffisantes au regard des derniers PSE chez Cargill et des autres PSE au niveau de la branche.

La première réunion du CCE extraordinaire sur le PSE a débuté le mardi 27 Septembre, et la CFE-CGC veut encore croire que la Direction saura se mettre à l’écoute des attentes légitimes des salariés.
En l’occurrence, la direction propose un congé de reclassement avec le support d'un cabinet d'out-placement, assorti d’aides à la mobilité interne et géographique sur la base d’un mois d'indemnité par année d'ancienneté, jusqu'à un plafond de 20 ans, et
quelle que soit la catégorie sociale.

La CFE-CGC exige la prise en charge des cotisations retraite pendant la période du congé de reclassement, élément fondamental pour le respect des droits à retraite des salariés en fin de carrière.

  • Apex
  • INPC