21 Février 2017 - Dupont de Nemours Groupe SAS ( 650 salariés) : la CFE-CGC demande des négociations en amont sur le transfert de salariés

L’examen du projet de fusion avec Dow Chemical a été retardé par la commission européenne à cause d’une insuffisance de documents. La commission européenne craint entre autre que cette fusion ne bride la recherche et le développement dans le domaine de l’agrochimie. DuPont a fourni début février un dossier auprès de celle-ci qui comporte vraisemblablement des cessions d’activité, pour éviter d'être en position de dominante, sur le marché de l’agro chimie.

La commission devrait donner son avis sur ces propositions de cessions début avril. Il est à craindre qu’il y ait dès cette année 2017 des séparations d’activité avec des transferts de salariés, vers des repreneurs dont on ne connait pas encore le nom.

 

La CFE-CGC veut commencer à négocier dès à présent des conditions sociales acceptables pour le transfert des activités et des salariés et plus largement en prévision des conséquences sociales de la fusion à venir. Elle veut savoir quelles activités sont à vendre pour que la commission européenne valide le dossier.
Un CCE extraordinaire aura lieu le 2 mars sur ce sujet où la CFE-CGC officialisera ses demandes.

  • Apex
  • INPC