3 Avril 2017 - Tioxide : la CFE-CGC devrait signer sous peu un accord de méthode avant d'entamer très prochainement les négociations du PSE.

Durant les négociations du plan social, alors que Huntsman n'a plus d'obligation de produire pour le chimiste chinois Henan Billions, l’usine Tioxide de Calais devrait redémarrer la production de TR52 (grade encre) pour pallier le manque de ce type de pigment en Europe, suite à l'arrêt de production de l’usine Hunstman à Pori en Finlande, causé par un incendie.

Cette campagne de production durera quelques semaines et occupera le personnel de l’usine calaisienne en pleine crise depuis que le groupe de chimie Huntsman, revendiquant 15.000 salariés dans 30 pays, a annoncé sa fermeture au troisième trimestre 2017, avec le licenciement de 108 personnes dont 80% sont des seniors.

L'intersyndicale (CFE-CGC, CGT, Unsa), depuis deux ans, suite au premier PSE avec la suppression de 150 postes, sollicite les ministères et déplore leur immobilisme.
Si aucun repreneur ne se manifeste, la CFE-CGC attend des propositions avant l’été sur le plan d’accompagnement des suppressions d’emploi. Les premiers départs interviendraient début septembre ou même durant l'été si un accord de départs anticipés était signé.
La région des Hauts-de-France a réclamé, la semaine dernière, le remboursement du financement d'un émissaire en mer (11.4 millions €) au groupe de chimie Huntsman.
Huntsman recherche activement un repreneur pour un rachat total ou partiel de l'entreprise, les visites d'usine se multiplient actuellement.

  • Apex
  • INPC