Communiqués de presse

Roche Parma a l'un de ses deux établissements en France installé à Rosny-sous-Bois dans le 93. Celui-ci emploie 65 salariés. Mais cet établissement voit son avenir s'assombrir par une fermeture non encore programmée mais certaine.
Il se situe sur le tracé du projet Grand Paris. La zone industrielle sur laquelle, il est implanté, est reprise par la Société du Grand Paris, afin d'y construire un SMR (Site de Maintenance - Remisage), et un SMI (Site de Maintenance - Infrastructure) pour le passage de la ligne 15 Sud Est. Les travaux devraient commencer fin 2017, début 2018.

Le délai de 4 mois de la procédure de plan de sauvegarde de l'emploi de Dim est enclenché. Un accord de méthode a été négocié pour fixer le calendrier de la procédure qui s'étalera jusqu'à mi -septembre avec une possibilité de rallonger d'un mois le délai initial.

La CFE-CGC a discuté avec la direction de la création d'un point info conseil, géré par une équipe de consultants, qui a été mise en place mi-juin avec une mission restreinte, pour l'étude des cas de salariés qui pourraient accéder à un portage de fin de carrière.

Solvay et INEOS ont obtenu l'autorisation de la Commission européenne de créer dans les chlorovinyles leur co-entreprise, baptisée INOVYN. Le site de Tavaux sera donc officiellement coupé en deux, une moitié des salariés restant Solvay. Pour la CFE-CGC Solvay, cette annonce attendue depuis de trop longs mois (l'intention de Solvay a été déclarée depuis plus de deux ans) va enfin permettre d'aborder avec les bons interlocuteurs les véritables problèmes de terrain. Si la CFE-CGC Solvay a bien conscience de son incapacité d'influer sur la stratégie de l'entreprise, elle entend bien s'inscrire pleinement dans l'accompagnement social du projet de joint-venture, vital pour le devenir de l'emploi sur le site.

Dans la continuité des travaux sur la prévention des risques psychosociaux, la Direction générale du travail (DGT) a souhaité engager un travail sur la question du burnout en y associant notamment l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS), l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact), des enseignants-chercheurs et experts de terrain (médecin du travail,docteur en psychologie du travail) accompagnant les entreprises sur le champ de la prévention en santé et sécurité au travail.

Un groupe de travail pluridisciplinaire s'est vu ainsi confier la mission de clarifier ce que recouvre le burnout dans l'objectif de donner des recommandations à l'employeur, aux directions des ressources humaines, aux organisations syndicales et aux autres acteurs de l'entreprise, pour mieux prévenir ce syndrome d'épuisement professionnel.


Le guide de prévention du “Burn Out” (source : Direction Générale du Travail)

 

 

Chez GSK, tous les sites de l'entreprise (Marly le Roi, Mayenne et Evreux) sont en cours de renouvellement de leurs instances représentatives du personnel ( CE et CCE ainsi que DP ) par vote électronique jusqu'au 9 juin.
La CFE-CGC qui tenait jusqu'à présent la place de premier syndicat chez GSK à hauteur 36% tous collèges confondus est entrée en campagne électorale. Elle valorise les résultats de ses négociations dans les différents plans sociaux et plans de départs volontaires vécus ces dernières années par les salariés. Elle a obtenu les meilleurs package de mesures d'accompagnent des départs du secteur pharmaceutique avec un benchmark démontré par les cabinets d'experts du CCE.
La CFE-CGC est suivie à 10 points de différence par la CFDT.
Elle présente des candidats pour les collèges des techniciens , agents de maitrise, cadres et ingénieurs.

  • Apex
  • GROUPE WYV
  • AESIO rvb
  • NEW LOGO OCIRP
  • Logo apgis