Communiqués de presse

Hier, la CFE-CGC SARD a regretté l' échec des négociations entre la direction de Sanofi SARD et toutes les organisations syndicales sur le projet de cession ainsi que les modalités d'accompagnement des deux plateformes Toulousaine (Scientifique et Technologie) SANOFI vers EVOTEC.

Après l'annonce de 160 suppressions d'emplois l'été prochain sur 260 salariés à l'usine chimique Tioxide de Calais ( groupe Huntsman) et une grève de six jours, l'intersyndicale de Tioxide (Unsa-CFE-CGC-CGT) a signé un protocole de fin de conflit et redemarré l'activité le 19 février dernier.

 

La CFE-CGC a rencontré Pierre-André Imbert, directeur de cabinet de François Rebsamen, Romain Raquillet, conseiller aux mutations économiques du ministère du travail ainsi que Etienne Hans, conseiller en charge des filières industrielles du cabinet du ministère de l'Economie pour leur exprimer son inquiétude sur l'avenir de l'entreprise Verralia, entreprise du pôle emballage du groupe St Gobain actuellement mise en vente.

 

La CFE-CGC a demandé le 13 février dernier à la Direction de Total d'ouvrir des discussions sur l'avenir de la raffinerie de la Mède qui emploie plus de 400 salariés directs dans les Bouches du Rhône .
Des annonces concernant le plan d'évolution industrielle de cette raffinerie seront faites par la Direction du Groupe vraisemblablement courant avril.
La raffinerie de la Mède a perdu l'année dernière 175 millions d'euros, soit environ 15 millions d'euros par mois.

Après que le plan amiante de Baccarat ait été validé et malgré une réduction d'effectifs de 200 personnes, la CFE-CGC de Baccarat est aujourd'hui inquiète de nouveau pour l'emploi de cette entreprise.
Elle avait négocié avec la direction de Baccarat, début 2014 le remplacement de 2/3 des départs, mais aujourd'hui, il n'y a que 10% des effectifs qui sont remplacés ( soit 20 salariés)

  • Apex
  • GROUPE WYV
  • AESIO rvb
  • NEW LOGO OCIRP
  • Logo apgis