Communiqués de presse

Au cours de cette entrevue, la CFE-CGC a insisté sur la nécessité absolue d'associer étroitement tous les salariés d'Arc International au plan de reprise par PHP. En effet, l'information, la transparence, la communication, le respect de chacun sont des éléments essentiels pour la réussite du projet de reprise.

Et maintenant ?

La CFE-CGC appelle les autres organisations syndicales à la rejoindre.

Monsieur le Président : Sauvez nos emplois !

Depuis des mois, les 5567salariés du site d'Arc International (Pas de Calais) sont en situation de précarité et d'inquiétude à la suite de nombreux mois de chômage partiel qui touche 50% des effectifs aujourd'hui et atteindra 80% dès janvier 2015.
Les salariés et les représentants du personnel souhaitent que la reprise de la société, dont le dossier vient d'être déposé, puisse avoir lieu dans les meilleures conditions, et ainsi éviter le redressement judiciaire.

Sanofi Quetigny est un établissement production pharmaceutique, situé à Dijon, qui fait, en volume, 68% de formes sèches, 18% d'injectables et 14 % d'autres formes. Le Site de Quetigny emploie 353 salariés.

 

Chez Sanofi, deux plateformes technologique et scientifique toulousaines devraient être vendues au Groupe allemand Evotec (coté en bourse à Francfort).
Seules, les fonctions support R&D resteraient chez Sanofi pour gérer le Bioparc en cours de constitution et en proposant une offre de services aux résidents.

Le directeur des ressources humaines de Goodyear Dunlop Tires France, Jean-Philippe Cavaillé, a annoncé  jeudi 27 Novembre la fin des discussions "avec un repreneur potentiel, y compris Titan".

La CFE-CGC savait depuis longtemps que Titan ne voulait plus de l'Usine FARM de Goodyear. Seulement, elle regrette que la direction Goodyear ait fait miroiter à tous les ex- salariés de Goodyear, en congé de reclassement, le fait qu'il y aurait un repreneur. En faisant cela, elle estime que Goodyear a surtout cherché à protéger son image de marque. Aujourd'hui, elle accuse Goodyear de faire comme si les ex-salariés de l'entreprise étaient reclassés, ce qui est totalement faux. Il n'y a que 40 CDI à ce jour pour environ 1000 ex-salariés en congé de reclassement. A ce bilan désastreux s'ajoutent 18 maigres CDD de plus de 6 mois et 14 interim.

La CFE-CGC estime que Goodyear utilise les médias pour montrer que l'entreprise fait le maximum, ce qui est totalement faux. Après leur congé de reclassement, la très grande majorité des salariés devrait se retrouver à Pôle emploi. Un CE ordinaire a lieu aujourd'hui et un CE extraordinaire (sans date précise pour l'instant) est prévu sur le démantèlement.

  • Apex
  • GROUPE WYV
  • AESIO rvb
  • NEW LOGO OCIRP
  • Logo apgis