17 Mars 2015 - Pourquoi les revendications salariales dans la chimie allemande sont- elles une bonne nouvelle ?

La CFE-CGC Chimie se réunit ce mardi à Edimbourg avec le syndicat allemand des managers de la chimie ( VAA).
Elle constate que l'IGBCE (syndicat du personnel non cadre de l'industrie chimique allemande) demande une sérieuse réévaluation salariale (4,8 %) pour l'industrie chimique en Allemagne, première chimie d'Europe.


Si la CFE-CGC Chimie s'alignait sur cette revendication en France, elle se verrait répondre par le patronat français de la chimie que sur les dix dernières années, le coût du travail a augmenté beaucoup plus vite en France qu'en Allemagne.
Néanmoins, la CFE-CGC Chimie considère que la naissance de revendications salariales dans la chimie allemande après que celles de la métallurgie aient abouti est une très bonne nouvelle pour l'industrie française car d'une part cela contribuera à réduire l'écart de compétitivité entre nos deux pays et d'autre part pourra donner des bonnes idées aux employeurs français.

 

  • Apex
  • GROUPE WYV
  • AESIO rvb
  • NEW LOGO OCIRP
  • Logo apgis