18 Mars 2015 - GrafTech programme la mort du site de Notre Dame de Briançon (73) après la séparation du site de Carbone Savoie

Les salariés de la société GrafTech se rassembleront jeudi 19 mars à l'occasion de la tenue du premier CCE de discussion du PSE pour une grève de 24 heures devant le portail de GrafTech.

La CFE-CGC Chimie regrette que la société GrafTech International avec l'aide de la direction de GrafTech France ait programmé la fermeture du site de Notre Dame de Briançon qui emploie 51 salariés. Des reclassements sont proposés à Calais, à Malonno (Italie), ou aux USA.


Depuis la séparation du site avec Carbone Savoie, Graftech n'est plus qu'une petite PME. Cela n'a pas empêché GrafTech International de piller le savoir-faire des salariés de l'établissement français de Notre Dame de Briançon, en favorisant la mise en place d'un nouveau site d'usinage qui a vu le jour à Parma (USA) ; puis en laissant les personnes de ce site américain venir prendre des photos des machines et des outils de travail, développés et mis au point sur le site de NDB. Comme cela ne suffisait pas, il a fallu envoyer des plans en 3D à ce site aux USA; "en guise d'échange de bons procédés".
Les salariés français estiment avoir été volés, pillés et croient que leurs dirigeants ont tout simplement programmé en moins d'un an la fermeture de leur site GrafTech de NDB.

 

  • Apex
  • INPC