4 Septembre 2015 - Caoutchouc : la CFE-CGC s'interroge sur l'avenir de la branche caoutchouc

Compte-tenu des projets du ministère du Travail sur la division du nombre de branches par sept à moyen terme, la CFE-CGC, qui constate que la branche "Caoutchouc" tend vers les 60.000 salariés , regrette le manque de professionnels au sein de l'institution qui pour elle peut expliquer le retard "social" pris face aux autres grandes branches professionnelles ( échec des négociations salariales, absence de négociation sur la prévoyance ).

 

Pour qu'une branche soit utile, il faut qu'elle puisse disposer de professionnels : en ressources humaines ( gestion des métiers, des reclassements et de la formation ), en économie ( groupes, PME, TPE ) et en droit social ( travail, social ).

Selon la CFE-CGC , soit la branche "caoutchouc" réagit et trouve des solutions ( l'équipe "Patronale" est en plein renouvellement, ce qui redonne espoir ), soit elle devra envisager à terme un rapprochement avec un métier "cousin" comme, pourquoi pas, la plasturgie ?

  • Apex
  • INPC