13 Octobre 2015 - Procter et Gamble : La CFE-CGC regrette que les énormes profits n'empêchent pas les plans sociaux, année après année...

Un plan social de 25 salariés vient d'être annoncé au siège social de Procter et Gamble ( 651 salariés) à Asnières. La majorité de ces 25 postes appartient à des commerciaux de terrain.

Ces suppressions de postes donneront lieu à des départs dès le mois de janvier. Ce plan social fait suite à un autre plan, comportant la suppression de 75 emplois, pour l'essentiel d'opérateurs de fabrication, dans l'usine de fabrication de shampoing de Blois, annoncée lors d'un CE extraordinaire, de la mi -septembre. La CFE-CGC regrette que les énormes profits du groupe n'empêchent pas les plans sociaux, année après année.

 

Procter et Gamble invoque toujours la même raison " l'absence de compétitivité " alors qu'il réalise 11 milliards de dollars de profits annuels. Comment considérer les "valeurs" que le groupe réclame à ses salariés? s'interroge-t-elle, quand Procter et Gamble organise l'évasion fiscale de 90% de ses profits vers la Suisse. Où est passé l'engagement demandé, lorsque le groupe est obnubilé par son cours de bourse et ses profits à court terme?

  • Apex
  • GROUPE WYV
  • AESIO rvb
  • Logo apgis