30 Octobre 2015 - Roquette Frères : la CFE-CGC négocie un accord sur l'égalité hommes-femmes pour 3000 salariés

Chez ROQUETTE Frères, société spécialisée dans les produits issus du végétal et qui emploie 3000 salariés sur ses 5 sites français, la CFE-CGC négocie depuis le 23 septembre un projet d'accord sur l'égalité professionnelle hommes- femmes.
Ce sujet est plébiscité par de nombreux salariés car longtemps attendu et la signature d'un accord triennal entre la Direction et les partenaires sociaux est prévu pour novembre 2015.

Un état des lieux des différences « hommes-femmes » dans le travail est dressé lors des sessions de négociations auxquelles participe l'ensemble des syndicats à raison d'une séance de travail par semaine. Cet inventaire se construit autour de 3 volets principaux que sont :
• La mixité dans l'emploi
• Le parcours professionnel
• La conciliation entre vie privée et vie professionnelle
Chacun de ces volets est exploré en tenant compte des situations actuelles, des actions de progrès potentielles à mettre en place et des Indicateurs qui en découlent. L'ensemble des décisions fait l'objet d'une feuille de route de la mixité qui sera revue annuellement afin de mesurer l'atteinte ou non de l'objectif.

A l' occasion de cet inventaire, la CFE-CGC proposera à la direction d'imaginer un processus de recours éventuel pour les salariées qui s'estimeront lésées en raison de leur sexe. La CFE-CGC demandera à ce qu'une commission constituée de postes d'encadrement, entre autre, assure ce recours. Dans la mesure où la candidate écartée veut connaitre les raisons qui ont poussé la Direction à écarter sa candidature, il sera demandé à ce qu'une réponse soit clairement formulée concernant les raisons de ce choix.

  • Apex
  • INPC