Décembre 2013 - Programme Leonardo

Capture logo leonardo2

 

Le programme Leonardo da Vinci, est un programme sectoriel du programme pour l'éducation et la formation tout au long de la vie de la Commission européenne.
Les partenariats Leonardo visent à renforcer la dimension européenne dans l'enseignement et la formation professionnelle en encourageant le développement d'activités de coopération entre les acteurs dans toute l'Europe avec la volonté de s'ouvrir au monde économique tels que les partenaires sociaux.
La Fédération de la Chimie s'est engagée depuis quelques mois dans un projet «LEONARDO » avec 4 autres partenaires européens qui sont également adhérents à la Fédération européenne des managers de la chimie, la FECCIA : la FKI (Institut de formation du syndicat allemand des cadres de la Chimie), la VAA (syndicat allemand des managers de la chimie), l'AMPS (syndicat anglais des managers de la chimie), et Ledarna (syndicat interprofessionnel des managers suédois).
Ce programme qui se déroule sur 2 ans (août 2013-juillet 2015) a pour titre : Développer un cadre pour la formation professionnelle afin de promouvoir les femmes à des postes de responsabilités dans l'industrie chimique.

La logique du projet est de proposer un cadre pour une série de séminaires dont l'objectif est d'encourager les femmes à conduire leur carrière vers des postes de management.

Après la réunion de lancement à Cologne début octobre, la deuxième « mobilité » s'est déroulée à Paris mi-décembre et a permis d'échanger sur les différentes façons d'aborder le sujet de l'équilibre Femmes/Hommes dans le monde du travail : lois au niveau national interprofessionnel, accords de branches, accords d'entreprises, initiatives unilatérales des employeurs...

Il apparaît que d'un pays à l'autre, les dispositifs proposés sont très différents.
Une analyse statistique de la répartition Femmes/Hommes dans les différents secteurs couverts par la Fédération, avec une attention particulière aux positions managériales a été proposée par la CFE-CGC.

Enfin une présentation de la valorisation de la Diversité chez Evonik Industries, la troisième entreprise allemande de la Chimie a convaincu de l'intérêt d'initiatives de ce type pour promouvoir les femmes dans des postes d'encadrement, pour le meilleur bénéfice de l'entreprise.

Ce projet qui mobilise une partie des membres du bureau ainsi que la juriste de la fédération verra sa prochaine réunion se tenir à Bracknell, près de Londres, au centre de recherches Mondial de la société de produits phytosanitaires Syngenta.

  • Apex
  • INPC