CHIMIE

 

Pour la CFE-CGC Chimie, cet accord va permettre de favoriser au sein des Industries Chimiques le maintien dans l'emploi , la formation, le recrutement, et l'accompagnement des personnes en situation de handicap.

 

Véritable guide de réflexion notamment pour les PME/TPE, sans se substituer aux obligations légales des entreprises, il prend en compte les différents éléments permettant le développement d'une véritable politique en faveur des stagiaires et salariés handicapés.

 

Prioriser les actions légales à mettre en œuvre avec le paiement de la contribution à l'AGEPHIP comme dernier recours , désigner un référent handicap dans les entreprises de plus de 300 salariés pour faciliter le déploiement de la politique interne,  favoriser l'intégration des personnes handicapées par la mise en place du tutorat sont pour la CFE-CGC Chimie des avancées significatives.

 

Cet accord permettra en outre la mise en place au niveau de la branche des indicateurs nécessaires au suivi de cet accord, amenant les éléments nécessaires à l'amélioration progressive de la situation, dans une perspective d'égalité de traitement.

Pour consulter l'accord

L'accord sur l'Emploi des personnes en situation de handicap dans les Industries Chimiques a été signé le 10 mai 2011 par la CFE-CGC, CFDT et CFTC.
Pour lire cet accord, cliquez sur le lien.

31 Janvier 2011

Suite à la demande de la CFE-CGC, la Chambre Patronale de la Chimie a accepté de reprendre les négociations des salaires minima dans la branche.

 

Cette réunion supplémentaire a permis d’obtenir :

-          une proposition commune à l’UIC et aux Fédérations associées

-          une légère augmentation  du pouvoir d’achat par rapport à une inflation prévisionnelle de 1,5 %.  La valeur du point UIC sera revalorisée à :

  • 7,55 €  au 1er janvier 2011
  • 7,61 €  au 1er mai 2011,

Ce qui correspond  à une augmentation en masse proche de 1,9 %.

-          une clause de revoyure en cas de dépassement du 1,5 % d’inflation prévisionnelle (demande forte de la CFE-CGC)

 

En outre, les parties signataires proposent aux entreprises dont la situation économique le permet, d’anticiper et/ou d’améliorer ces conditions.

 

Après la décision unilatérale de la chambre patronale en 2010 qui ne s’appliquait qu’à ses adhérents, cet accord permettra,  par son extension, de revenir

à une valeur du point unique pour tous les salariés que la CFE-CGC représente.

Février 2011

 

Avant d’engager des négociations, l’UIC et les organisations syndicales ont décidé de faire une enquête auprès des établissements de la branche chimie.

Celle-ci étant terminée, les premiers résultats sont en cours d’analyse et l’ANACT (Agence Nationale d’Amélioration des Conditions de travail) est sollicitée pour rechercher des pistes d’amélioration.

La CFE-CGC est très active, aussi bien dans l’élaboration de l’enquête que pour la recherche des points de négociation.

Lundi 31 Janvier 2011

 

Suite à la demande de la CFE-CGC, la Chambre Patronale de la Chimie a accepté de reprendre les négociations des salaires minima dans la branche.

Cette réunion supplémentaire a permis d’obtenir :

-  une proposition commune à l’UIC et aux Fédérations associées

-  une légère augmentation du pouvoir d’achat par rapport à une inflation prévisionnelle de 1,5 %.

La valeur du point UIC sera revalorisée à :

  • 7,55 €  au 1er janvier 2011
  • 7,61 €  au 1er mai 2011, ce qui correspond à une augmentation en masse proche de 1,9 %.

-  une clause de revoyure en cas de dépassement du 1,5 % d’inflation prévisionnelle (demande forte de la CFE-CGC)

  • Apex
  • INPC