6 Février 2014 - Branche Cristalleries/Verre à la main : un effort salarial des employeurs, mais peut mieux faire

Dans la Branche Cristalleries/ Verre à la main, la CFE-CGC et la CGT ont fait une proposition de grille salariale commune, afin de réduire les inégalités en milieu de grille pour les salariés du deuxième collège. Elles ont voulu revaloriser le salaire minimum professionnel ( SMP) et appliquer le plafond de sécurité sociale au premier coefficient cadre.

 

La première proposition patronale a été de 0,8% d'augmentation générale accompagnée par une revalorisation du SMP de 3 centimes, au 1er avril . Après négociation, la délégation patronale est passée à 1% d'augmentation, avec une revalorisation du SMP de 3 centimes, le 1er février.

La CFE-CGC et la CGT ont estimé qu'un effort avait été fait, mais qu'il était insuffisant, d'autant que le plafond de la sécurité sociale n'avait pas été retenu par la délégation patronale pour le premier coefficient cadre.

Dans le verre , la CFE-CGC a demandé que le 1,1% de l'augmentation du SMIG soit étendu à toute la grille des minimas, avec un effort sur le coefficient 380 ( cadre confirmé ) car celui-ci doit être uniformisé d'ici 2015.

La partie patronale est revenue avec une proposition unique d'augmentation de chaque coefficient de 1,5 euro par mois, sauf le coefficient 380, qui augmenterait de 30 euros par mois, à cause de la conjoncture économique. Aucune organisation syndicale ne devrait signer cette proposition d'accord.

 

 

  • Apex
  • GROUPE WYV
  • AESIO rvb
  • Logo apgis