Cristalleries-Verre Main

Après deux réunions de négociation, la CGE-CGC signera l’accord sur les minima salariaux 2016.
La chambre patronale a estimé que la conjoncture économique restait particulièrement fragile, dans le secteur des arts de la table. La chambre patronale et la CFE-CGC ainsi que certains autres syndicats se sont mis d'accord sur une hausse de 0,9% sur l’ensemble la grille ! Le SMP horaire, premier coefficient 100 est fixé à 4,06€, soit une augmentation de 0,6%.
Le premier coefficient appliqué est le 115, qui est fixé à 1479,16€.

Cette proposition d’accord entrera en vigueur le 1er jour du mois civil suivant la parution au Journal Officiel de l’arrêté d’extension.
Les partenaires sociaux ont également fixé un agenda social pour une négociation sur le 13e mois, la rémunération des temps de pause (légal et conventionnel), sans oublier l’ancienneté.

Une réunion a eu lieu le 26 janvier 2015 sur le lancement de création de deux CQPI au sein de la branche FCVMM. L'AFPA a présenté des outils d'évaluation ainsi qu'un plan d'action pour arriver à modeler deux CQPI à la branche professionnelle. Il s'agit de conducteur d'équipements industriels et animateur d'équipe.
Un planning de travail a été entériné lors de cette réunion avec pour objectif d'aboutir le 4 juin 2015.

Le 12 février, une réunion de négociation sur les salaires a eu lieu. Une proposition proche de zéro a été faite aux organisations syndicales. Nous ne sommes pas parvenus à un accord.
La branche a proposé de reconduire OPCALIA comme OPCA de branche. La CGT s'y est opposée, les autres syndicats, y compris CFE-CGC, ont accepté la reconduction.

La FCVMM est une branche dynamique, et depuis 2013, le syndicat UNSA est devenu représentatif dans cette branche, car il est présent dans la plus grande entreprise de cette branche ( POCHET-DUCOURVAL )

Les organisations syndicale représentatives sont donc au nombre de six ( CFE-CGC, CGT, UNSA, CFTC, CGT-FO, CFDT ).

Le 15 janvier 2014, une réunion paritaire a eu lieu, avec comme principal sujet les négociations de salaire. La CFE-CGC et la CGT ont fait une proposition de grille commune, avec pour ambition de réduire les inégalités en milieu de grille, pour les salariés du deuxième collège, ainsi qu'une revalorisation du SMP, et le plafond de sécurité social pour le premier coefficient cadre. La CFDT et la CFTC ont informé qu'ils étaient déçus de ne pas avoir été conviés à cette intersyndicale. Nous avons pris acte.

Les quatre organisations syndicales CFDT, CFTC, UNSA et CGT-FO ont demandé des augmentations en pourcentage sur toute la grille, ainsi que des améliorations du SMP et des primes de panier.

La première proposition patronale fut de 0,8% d'AG ainsi qu'une revalorisation du SMP de 3 centimes, et une application au 1er avril.

Après négociation motivée des parties, la délégation patronale a proposé une augmentation de 1%, avec une revalorisation du SMP de 3 centimes, et une application au 1er février.

La CFE-CGC et la CGT ont estimé qu'un effort avait été fait, mais qu'il était insuffisant, d'autant que le plafond de la sécurité sociale n'a pas été retenu par la délégation patronale pour le premier coefficient cadre.

La CFDT, la CFTC et UNSA ont annoncé leur intention de signer cet accord.

Depuis le mois de Juin, la Branche s'est réunie le 7 octobre pour une réunion de CPNE ( commission paritaire pour l'emploi ). Présidée par la CFE-CGC.
Nous avons débuté par une explication sur les entreprises adhérentes qui représentent 90% des salariés rattachés à cette branche.
Le toilettage des métiers a avancé, des CQPI ont été présentés par OPCALIA, afin d'être insérés dans la branche.
Il reste à avancer sur certains points de divergence, comme le positionnement du bac pro. Les syndicats souhaitent que ce niveau de diplôme soit placé au premier coefficient de l'encadrement alors que la représentation patronale préfère le voir en dernière position ouvrière.
Afin d'avancer sur ce point, et clarifier d'autres points moins sensibles, le calendrier suivant est avancé :
Lundi 17 novembre : réunion du groupe de travail de la CPNE
Mardi 18 Novembre : réunion de travail en intersyndicale, à l'initiative de la CGT
Lundi 15 Décembre : réunion pleinière

De plus, une réunion de négociation salariale a été réservée le 12 Février, afin d'anticiper une hausse du SMIC.

Dans la Branche Cristalleries/ Verre à la main, la CFE-CGC et la CGT ont fait une proposition de grille salariale commune, afin de réduire les inégalités en milieu de grille pour les salariés du deuxième collège. Elles ont voulu revaloriser le salaire minimum professionnel ( SMP) et appliquer le plafond de sécurité sociale au premier coefficient cadre.

  • Apex
  • INPC