Mai 2015 - Négociations dans la branche

Préambule.
Réflexion qui concerne toutes les branches : Toute l'énergie dépensée dans les négociations des branches sert-elle encore à quelque chose compte tenu de la destruction méthodique des fondements de notre système social?

Ces activités sont concentrées dans quelques grands groupes (Arc International, Asahi Glass Corporation, Saint-Gobain, Owens Illinois, Corning, Knauf). Notre présence syndicale y est significative.
Sur le premier semestre, nous comptons 18 jours de réunions dont 11 plénières (10 pour lesquelles nous avons été invités) mais sur 15 sujets différents et 7 préparatoires (sur 8 prévues). Nous sommes en paritaire mixte sur les classifications et les salaires. Nous menons conjointement un travail de toilettage des classifications et d'élaboration de CQP dans des groupes techniques paritaires. La formation professionnelle, sous le contrôle des CPNE, de la SPP et de l'OPMQ représente une activité soutenue. Une négociation est en cours sur le pacte de responsabilité et la mise en place des CQP. L'accord sur la composition des délégations a été dénoncé et nous attendons l'ouverture des négociations malgré une demande formelle de la CFE-CGC.

Pour conclure sur ces branches, cela représente 22 jours de réunions plus le travail de préparation et d'organisation des délégations. C'est de plus en plus lourd et de plus en plus difficile à gérer pour des perspectives de moins en moins évidentes.

  • Apex
  • GROUPE WYV
  • AESIO rvb