26 Octobre 2016 - Textile naturel : la CFE-CGC se bat pour sauvegarder des avantages régionaux pour les salariés de Lyon et du Nord

Les employeurs du textile naturel ont dénoncé trois conventions collectives régionales du textile qui assuraient aux salariés des avantages spécifiques au-delà de la convention collective nationale du textile naturel: des jours de congé supplémentaires pour fêtes locales, des majorations pour heures de nuit, des primes de congé, la mensualisation des congés, des primes de congés payés de 8% pour les Etam et des primes de licenciements pour les Cadres.

Les salariés du textile des régions de Lyon et de Roubaix -Tourcoing sont visés, leurs conventions collectives régionales concernent le moulinage , l’ennoblissement pour la région de Lyon , ainsi que la convention collective locale textile Roubaix -Tourcoing -Vallée de la Lys.

La CFE-CGC s’est regroupée en intersyndicale pour s'opposer à ce passage en force, et a fait appel à la Direction Générale du Travail pour pouvoir assister aux négociations. Le calendrier de rencontres s'échelonne jusqu'à fin 2016.

La CFE-CGC veut renégocier de nouvelles conventions collectives régionales, alors que les employeurs présentent un projet de nouvelle convention qui n’est que la copie de la convention collective nationale, ce qui signifie donc "annulation de tous les avantages" !

La convention collective de l’ennoblissement a été sauvegardée .
Aucun accord n'est trouvé concernant le moulinage, le délai de négociation étant terminé depuis le 26 septembre 2016.
La convention collective locale Roubaix- Tourcoing-Vallée de la Lys est en cours de négociation, laquelle doit aboutir avant mai 2017.

Les partenaires sociaux se doivent de préserver les avantages des conventions collectives régionales dans l'intérêt des salariés. Faute d'accord sur une convention, celle-ci tombera d'elle-même fin mai 2017.

  • Apex
  • INPC