Intervention de Michel Guyot CFE-CGC Chimie Méditerranée lors des Premières rencontres de l’Industrie Chimie Pétrochimie Métallurgie le 16 Juin 2016, dans le cadre de l’accord de partenariat Gestion Prévisionnelle des Emplois et compétences Territoriales Pétrochimie Fos Etang de Berre

Rappel : La GPECT (Gestion Prévisionnelle des Emplois Territoriale) a pour but d’encourager la sécurisation des parcours et optimiser les possibilités d’emploi au niveau territorial avec un soutien de l’Etat et de la région et en partenariat avec les partenaires sociaux, les représentants des entreprises, les collectivités territoriales, Pôle Emploi…

« Cette démarche de partenariat impliquant les organisations syndicales est à même de rendre une image bien différente de celle que l’actualité sociale difficile tendrait à leur donner. Pour nous, Le maintien et la consolidation de l’emploi sur le territoire et ailleurs ne peut se traiter que dans un cadre constructif donc non conflictuel, la recherche de solutions gagnant-gagnant étant le maître mot de la CFE-CGC

Au démarrage de la démarche , la compilation de documents connus plus ou moins par les uns ou autres a débouché sur une base stable de données « un diagnostic partagé » , à même de fonder le dialogue social sur une base objective. Dans un périmètre différent notre fédération a édité un livre blanc intitulé « la chimie au cœur de l’industrie » pour éclairer nos D.S et militants sur la situation de cette activité en France et dans le monde. Je vous invite tous à le consulter sur le site internet de notre fédération de la chimie.

Ne pas réduire le champ d’investigation du groupe de travail à la seule activité chimie mais se pencher sur l’emploi sous l’angle territoire aura été une nouveauté , mettant en évidence ses atouts mais aussi ses fragilités , les mutations réalisées et à venir imposent une évolution pour traiter les questions d’emploi sous un angle transverse et la rencontre de ce soir entre métallurgie et chimie doit être considérée comme une avancée.

Enfin l’action consistant à aller au-devant des salariés de demain que sont les élèves du secondaire s’avère pertinente. Le français n’aime pas l’industrie , et que dire de la chimie surtout si elle est classée SEVESO ! Il est indispensable de la dé diaboliser aux yeux du grand public. Dans un domaine voisin, le développement durable et la responsabilité sociétale de l’entreprise sont des thèmes que la CFE-CGC a pris à cœur.

Pour conclure, tous ces travaux démarrés il y a 4 ans ne seront efficaces qu’en assurant la mise à jour régulière du site web qui démarre et la poursuite des autres actions . C’est notre souhait.Comme l’emploi n’est pas un domaine où s’exerce la concurrence entre syndicats , la CFE-CGC se réjouira de voir les autres organisations venir ou revenir participer à ce chantier de pérennisation de la pétrochimie française dans ce territoire où elle est née il y 60 ans » .