Accueil

La CFE-CGC est scandalisée de constater qu'une entreprise française comme Arc International en quête d'une recapitalisation, recherche désespérément une solution alors que la BERD prend une participation de 125 millions d'euros, chez son concurrent turc direct, Pasabahce.
Le soutien financier de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement apparait d'autant plus comme une trahison, qu'une des options de sauvetage d'Arc International par des fonds d'investissement américain est conditionnée à des centaines de suppressions d'emplois.

L'usine Solvay de Tavaux ( 1385 salariés) dans le Jura est au mini technique depuis mardi dernier, après un appel en intersyndicale ;

La négociation sociale qui accompagnait la séparation de cette usine en deux dans le cadre de la joint-Venture de Solvay avec Ineos est la cause de cet arrêt.
751 (Sept cent cinquante et un) de ses salariés devraient rester sous bannière Solvay, 634 passeraient sous bannière Ineos.

Le départ-sanction de Christopher Viehbacher à la tête de Sanofi vient conforter la CFE-CGC dans une position qu'elle avait adoptée depuis longtemps dans ce groupe.

Déjà il y a cinq ans , la CFE-CGC Chimie avait mis en avant l'indépendance de la France et de l'Europe pour le médicament et la recherche pharmaceutique et elle avait pointé chez Sanofi les centaines de suppressions d'emplois de chercheurs en France et en Europe.

Les négociations exclusives pour le rachat d'Arc International ( 5600 salariés) ne sont plus conduites avec HIG Capital mais avec un autre fonds d'investissement : Peaked Hill Partners (PHP) qui n'avait pas été retenu en septembre. La CFE-CGC veut y croire ! Aucune raison n'a été indiquée sur la raison de la rupture des négociations par HIG.

 

Chez Brenntag ( 750 salariés en France sur 17 établissements) , la CFE-CGC vient de faire un très bon score aux élections professionnelles CE. Elle a obtenu 48% de voix tous collèges confondus.
Elle gagné 2% par rapport aux dernières élections. Elle a présenté six candidats, qui ont tous été élus au premier tour.
La prochaine réunion de CCE sera celle du 18 novembre à Paris. Un point sera fait sur l'accidentologie. Une réunion de négociation aura lieu en mars-avril sur les salaires, après réception du bilan social de l'entreprise.

  • Apex
  • Header Logo MMH
  • GROUPE WYV


  • AESIO rvb

  • NEW LOGO OCIRP


  • Logo apgis