manifestation

manifestation

  • Jeudi 19 septembre, les organisations syndicales majoritaires dont la CFE-CGC ont appelé à manifester devant le site de Chilly Mazarin pour dénoncer un nouveau plan de licenciement du groupe, le cinquièmene en R&D depuis que le groupe s'est ouvert à une gestion internationale. 

    150 personnes se sont mobilisées cette journée pour montrer leur mécontentement. La CFE-CGC demande aux élus et gouvernement de prendre ses responsabilités pour freiner et inverser cette spirale infernale.

    La préservation des emplois en France devrait être une priorité des gouvernements successifs, mais la CFE-CGC ne sent aucune volonté réelle dans ce sens.

    Les experts-comptables ont plus d’influence que les hommes politiques, les emplois disparaissent de France et les expertises technologiques ne sont pas renouvelées. A Sanofi, Il n’y a pas d’embauche en R&D, ou seulement à la marge, depuis 2010, les profils de jeunes diplômés aptes à être compétitifs dans le cadre de la transformation digitale ou les biotechnologies sont récupérés par les groupes anglo-saxons et suisses.

    Aucune évolution positive ne semble venir avec la succession des CEO (3 en10 ans), juste des économies de gestion, des réorganisations incessantes et des vieux salariés expérimentés et agiles, priés partir en préretraite.Ce qu’ils font d’autant plus facilement que le travail n’a plus de sens.

    Contact : Christophe Picot délégué syndical central SARD- 06 76 08 34 46

  • Apex
  • Header Logo MMH
  • GROUPE WYV


  • AESIO rvb

  • NEW LOGO OCIRP


  • Logo apgis