Communiqués de presse

 

L’attractivité des métiers reste une priorité

 

Au terme de 5 réunions de négociation paritaire sur le sujet de l’alternance, un accord est mis à la signature…

Malgré l’engagement de la branche d’augmenter de 30 % le volume d’alternants en 4 ans pour passer de 6000 à 7800, cet accord présente plusieurs lacunes :
- Les niveaux de rémunération des stagiaires tant sur les contrats d’apprentissage que sur les contrats de professionnalisation ne sont pas à la hauteur de la volonté affichée de favoriser l’attractivité des métiers et des jeunes.
- La non-reconnaissance dans la grille de classification de la convention collective des titres ou diplômes du niveau Bac + 3 et Bac + 4 (Licence et Master) nous a conduit à supprimer toutes les formations de ce niveau dans la liste des formations éligibles.

Pour autant, faut-il oublier les milliers de jeunes qui sont et seront indispensables dans la Chimie pour maintenir et développer le haut niveau de compétences dont nos entreprises ont besoin ?

La CFE-CGC Chimie ne le pense pas…

La CFE-CGC Chimie, demande l’ouverture de négociations pour la reconnaissance des licences et des masters dans la grille de classifications.

La CFE-CGC Chimie, soucieuse de l’emploi des jeunes, a décidé de signer cet accord et souhaite afficher ainsi sa volonté de soutenir l’attractivité des métiers, qui passe par la reconnaissance des titres et diplômes.

 

 Le nombre de suffrages exprimés pour la CFE-CGC a augmenté de 4,1% par rapport au précédent cycle électoral, alors qu’il n’avait progressé que de 0,02% entre 2013 et 2017. Il s’agit de la plus forte progression toutes OS confondues.
Ce résultat est en grande partie lié à la progression de notre audience au sein des deux plus grosses branches de la Fédération entre 2013 et 2021 :
Industries Chimiques (25,5% de représentativité relative*, + 3,4 points) et Industrie Pharmaceutique (21,9% de représentativité relative, + 4,8 points). D’autres branches affichent également une progression de la CFE-CGC, parfois spectaculaire, comme pour l’industrie du caoutchouc (24% de représentativité relative, +9,8 point).

 * la « représentativité relative » correspond au poids de chaque OS pour la négociation collective au sein de la branche. Les arrêtés ministériels sont à paraître pour le cycle qui vient de s’achever mais nous avons anticipé cette parution et procédé aux calculs à partir des résultats d’audience qui nous ont été communiqués, afin de pouvoir comparer l’évolution du poids des différentes OS représentatives dans la négociation collective au sein de chaque branche, depuis 2013.

 Malgré tout, la CFE-CGC reste assez peu présente dans certaines branches de moindre importance (en nombre d’inscrits) : pour 6 d’entre elles, le poids de la CFE-CGC dans les négociations collectives de branche est inférieur à 10%, reflet d’une faible audience pour notre OS lors des élections professionnelles au sein de ces branches, parfois liée à un effectif de salariés de l’encadrement relativement faible au regard de l’effectif global de la branche.. A titre d’exemple : dans la branche « Verre-Cristal-Vitrail», la CFE-CGC a recueilli 9,7% des suffrages valablement exprimés tous collèges confondus. Au périmètre catégoriel, l’audience de la CFE-CGC dans cette branche est de 31,4%.

Cela étant, la CFE-CGC reste « représentative » dans toutes les branches au périmètre de la Fédération Chimie, à l’exception de la branche « Blanchisserie inter régionale » au sein de laquelle la CFTC est prédominante, avec 85% de représentativité relative.

Pour plus d’informations sur l’évolution de l’audience de la CFE-CGC au périmètre de l’ensemble des branches de la Fédération Chimie, ainsi que le poids respectif de chaque OS représentative (audience > 8%) au sein de chacune des branches, cliquez sur le lien suivant :

Evolution de l’audience 2013 2021

 

 

En obtenant 20,71 % dans son champ statutaire de l’encadrement, et 11,92 % tous collèges confondus, la CFE-CGC conforte sa représentativité au niveau national interprofessionnel et marque la plus forte progression parmi les Organisations Syndicales Représentatives sur le plan national.

Présentée ce mercredi 26 mai par le ministère du Travail, la nouvelle mesure d’audience de la représentativité syndicale compile les résultats :

  • des élections professionnelles dans les entreprises de plus de 10 salariés ;
  • des élections aux chambres d’agriculture, proclamés en février 2019 ;
  • des élections dans les TPE (moins de 11 salariés), proclamés en avril 2021.

Avec 20,71 % des suffrages dans son champ statutaire de l’encadrement, la CFE-CGC, syndicat catégoriel, progresse de près de 1,3 point par rapport au cycle précédent, où elle avait obtenu 19,39 %.

Tous collèges confondus, la CFE-CGC obtient une audience de 11,92 %, en nette progression (+1,2 point) par rapport au cycle précédent (10,69 %).

 « Dans un contexte de recul général de la participation, notre organisation est la seule des organisations syndicales représentatives à augmenter son nombre de voix », souligne François Hommeril, président de la CFE-CGC. « C’est un résultat remarquable que je veux dédier à nos militants sur le terrain, à la qualité de leur travail et à leur investissement sans faille. »

Message appuyé par Gilles Lécuelle, secrétaire national confédéral en charge de la représentativité, qui déclare que « ces résultats confirment la montée en puissance de la CFE-CGC au service de tous les salariés de l’encadrement (cadres, ingénieurs, agents de maîtrise, techniciens, forces de vente). La CFE-CGC est de plus en plus visible et plébiscitée dans les entreprises, quelle que soit leur taille et leur secteur. »

Dans un contexte de crise et dans un monde du travail en pleine transformation, la CFE-CGC reste plus que jamais la porte-parole des populations de l’encadrement - Techniciens, Agents de Maîtrise, Cadres et Ingénieurs, rouages essentiels à la réussite des entreprises.

Félicitations et merci à vous toutes et tous pour votre engagement !

Le 27 Mai 2021 de 9 h à 10 h 30 la Confédération organise un webinaire sur le  Dialogue Social et Environnemental -

Comment la CFE-CGC renforce ses actions pour participer à la réussite de la transition Ecologique

Pour la CFE-CGC le changement comportemental des entreprises et des administrations est nécessaire afin de favoriser la transition écologique pour répondre aux problématiques climatiques et environnementales auxquelles notre société fait faceI

Information sur le programme et l'inscription ci-dessous

Webinaire CFE-CGC 27 Mai 2021

 

 

 

Plan de Sauvegarde de l’Emploi, Rupture Conventionnelle Collective, Plan de Départ Volontaire, Accord de Performance Collective, Gestion des Emplois, des Compétences et des Parcours Professionnels… autant d’appellations pour un même effet : la casse de l’emploi en France organisée par des grands groupes multinationaux.

La Fédération CFE-CGC Chimie dénonce la stratégie de l’emploi de certains grands groupes qui, sous couvert d’amélioration de leur compétitivité, détruisent massivement des postes en France en profitant de la crise sanitaire.
Au fil des années, le Législateur a mis au point des dispositifs basés, entre autres, sur l’obligation pour l’employeur de reclasser un salarié dont le poste est supprimé, permettant parfois de trouver une solution « satisfaisante ». Sans garantie de pérennisation à moyen terme de ce reclassement, les réorganisations s’enchaînant les unes derrière les autres…

De grands groupes des branches de la Fédération Chimie - Sanofi, Michelin, Solvay, Saint-Gobain et bien d’autres - ont annoncé des plans visant à une diminution drastique de leurs effectifs en France à court ou moyen terme, diminution s’ajoutant, pour certaines entreprises, aux suppressions de postes de façon continue, au fil de l’eau, par « petites touches ».
Il était déjà choquant que certains de ces groupes destructeurs d’emplois aient perçu, tout en maintenant un niveau important de dividendes versés aux actionnaires, les aides de l’Etat pour l’activité partielle… et pour des postes qu’ils suppriment maintenant !

  • Apex


  • Header Logo MMH
  • GROUPE WYV


  • AESIO rvb

  • NEW LOGO OCIRP


  • Logo apgis
  •  

    ALM 1 RGB2400 2C